Blacklogo without back

Les risques de la désinformation dans les demandes de prêt immobilier : pourquoi la vérité est essentielle pour votre assureur

Hypothèque: la raison pour laquelle il est déconseillé de mentir à son assureur. Cet article est exclusivement pour les abonnés. C'est uniquement accessible aux abonnés.

Pour les prêts immobiliers supérieurs à 200.000 euros, l'emprunteur doit toujours compléter un formulaire de santé. Les oublis ou les tentatives de tromperie peuvent entraîner de graves répercussions.

Par Marie-Eve Frénay

Nouveau

Face à la complexité d'obtenir un prêt, certaines personnes peuvent être tentées de dissimuler leur état de santé ou la vérité sur leur métier afin d'obtenir une assurance de prêt ou un tarif avantageux. C'est une stratégie qui peut conduire à un désastre. Bien sûr, si le prêteur ne rencontre aucun souci de santé pendant les 10 à 25 ans de remboursement, cette manoeuvre ne portera pas à conséquence. Cependant, s'il vient à décéder, à être en longue maladie, ou encore s'il devient invalide de façon permanente, les retombées financières peuvent être très pesantes.

Invalidité de l'assurance ou même du prêt

Inscrivez-vous pour découvrir la suite

Nos clips

Les 41 travailleurs piégés dans un tunnel en Inde depuis 17 jours ont été sauvés

Réussir brillamment sa COP : les 3 recommandations de Laurent Fabius, le "patriarche" de l'accord de Paris

Israël – Hamas : libération des premiers otages franco-israéliens

Pourquoi l'Inde est-elle régulièrement submergée par des nuées de pollution ?

Les plus consultés

Crédit immobilier : comment l'abolition du questionnaire de santé se retourne contre les prêteurs

Prêt immobilier : pourquoi il est déconseillé de mentir à son assureur

En première page

Transition énergétique : l'UE devra consacrer 584 milliards à la rénovation de ses réseaux électriques

Michelin réduit fortement sa présence en Allemagne

Conflit Israël-Hamas : le récapitulatif des événements du 28 novembre

Assurance

Prêt immobilier : pourquoi il est risqué de fournir de fausses informations à son assureur

Crédit immobilier : comment l'arrêt du questionnaire de santé se retourne contre les emprunteurs

Investissement : ces assurances-vie à capital garanti qui vont générer 4 % et plus

Pratique

P

L'Assemblée

Tous les droits sont protégés – Les Echos 2023