Blacklogo without back

Expansion alarmante du trou de la couche d’ozone au-dessus de l’Antarctique : causes et conséquences

L'ouverture dans la couche d'ozone située au-dessus de l'Antarctique s'est élargie.

Cette expansion constatée en 2023 ne contredirait pas le processus de réparation de notre atmosphère qui est en cours depuis un certain temps. Les chercheurs proposent plusieurs suppositions pour expliquer ce phénomène.

Par Julien Boitel

Avec une superficie de 26 millions de kilomètres carrés, soit presque trois fois celle du Brésil, les images capturées par le satellite Copernicus Sentinel-5P sont loin d'être encourageantes. Elles indiquent que le trou dans la couche d'ozone s'est encore élargi cette année au-dessus de l'Antarctique.

"Le problème de la couche d'ozone en 2023 a commencé tôt et s'est intensifié rapidement depuis la mi-août, détaille Antje Inness, chercheuse principale du service de surveillance atmosphérique Copernicus (CAMS) de l'Agence spatiale européenne (ESA). Il a couvert une zone de plus de 26 millions de kilomètres carrés le 16 septembre, ce qui le positionne parmi les plus grands dégâts d'ozone jamais documentés."

Bien que ces informations soient stupéfiantes, elles ne contrediraient pas la réparation de notre atmosphère. La couche d'ozone stratosphérique, qui sert de bouclier naturel contre les rayons ultraviolets du soleil et se trouve entre 11 et 40 kilomètres au-dessus du sol, serait toujours sur le point de se rétablir, selon ce que des spécialistes désignés par l'ONU ont annoncé en janvier dernier.

L'impact d'une éruption volcanique sous-marine

Donc, comment peut-on justifier l'ouverture remarquée cette année? L'immense explosion du volcan sous-marin Hunga-Tonga-Hunga-Ha'apai dans le Pacifique, en janvier 2022, pourrait être l'un des facteurs responsables. Une recherche récente publiée dans le journal PNAS démontre que l'éruption a diminué les quantités d'ozone dans la stratosphère.

Aussi à lire :

POINT DE VUE – Non à l'exploitation politique du climat

EN NUMÉROS – Si aucune mesure n'est prise, la planète se dirige vers une augmentation de la température de 3 °C.

L'éruption a propulsé une grande quantité de vapeur d'eau dans la stratosphère, qui n'a atteint les zones polaires du sud qu'après la disparition du trou d'ozone en 2022. L'humidité aurait pu augmenter la formation de nuages stratosphériques polaires, où les chlorofluorocarbones (CFC) peuvent interagir et accélérer la dégradation de la couche d'ozone, selon Antje Inness. Elle ajoute que les recherches sur l'impact précis de l'éruption sont toujours en cours.

"Années atypiques"

Une récente étude parue ce mardi dans Nature Communications vient renforcer cette supposition. Elle démontre que "la réapparition de vastes trous d'ozone persistants au-dessus de l'Antarctique", constatée ces dernières années, "ne serait pas uniquement causée" par les CFC. Ces derniers ont été reconnus au cours des années 1970 comme étant les principaux coupables de l'affaiblissement de la couche d'ozone, ce qui a conduit à leur interdiction, mise en place par le protocole de Montréal en 1987, alors qu'auparavant ils étaient largement employés dans les sprays aérosols et les réfrigérateurs.

"Un autre phénomène pourrait avoir lieu dans l'atmosphère – peut-être lié au réchauffement climatique – et pourrait dissimuler une partie du rétablissement", indique Annika Seppala, du département de physique de l'Université d'Otago en Nouvelle-Zélande, co-rédactrice de l'étude.

Aussi à lire :

ANALYSE – COP28 : la stratégie de l'Union européenne pour promouvoir le renoncement aux énergies fossiles

POINT DE VUE – Quels sont les enjeux pour la COP 28 ?

Susan Solomon, une experte renommée sur l'ozone, souligne que les dernières années ont été plutôt atypiques. Cette chimiste avait précédemment démontré qu'en 2020, le trou dans la couche d'ozone avait augmenté de 10% en raison des gigantesques incendies de brousse en Australie.

Julien Boitel

Quels outils pour naviguer dans un milieu complexe ?

Nos Contenus Vidéos

Conflit Israël-Hamas : premières vidéos des 24 otages récemment libérés

La Finlande décide de fermer ses limites territoriales avec la Russie

Des vidéos spectaculaires de la saisie d'un cargo par les Houthis

Tournage de la seconde saison de la série Sentinelles

Les plus consultés

FLASH INFO – Infos du lundi 20 novembre

FLASH INFO – Infos du dimanche 19 novembre

FLASH INFO – Infos du vendredi 24 novembre

En vedette

L'immigration pour raisons économiques a fortement augmenté ces dernières années en France

Assaut du Hamas le 7 octobre : Israël était informé mais n'y a pas cru

Gérard Collomb, ex-ministre de l'Intérieur et maire de Lyon, est mort

Problématiques internationales

FLASH INFO – L'Ukraine déclare avoir de nouveau abattu plusieurs drones russes

Le trou dans la couche d'ozone au-dessus de l'Antarctique s'est élargi

FLASH INFO – Infos du samedi 25 novembre

Utile

P

L'Équipe

Toutes les prérogatives protégées – Les Echos 2023